Comment présenter ses condoléances ?

Présenter ses condoléances

Publié le : 04 mars 20205 mins de lecture

Présenter ses condoléances à des personnes venant de perdre un être cher exige beaucoup de tact. Trouver les mots justes à leur adresser n’est généralement pas facile. Pour vous rendre la tâche moins difficile, voici quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique.

Présenter ses condoléances : en quoi cela consiste-t-il ?

Présenter vos condoléances à une personne endeuillée, c’est tout simplement lui faire savoir que vous compatissez à son chagrin. Vous lui montrez à travers quelques mots choisis avec soin votre empathie à son égard. Présenter ses condoléances à quelqu’un, c’est aussi lui témoigner votre soutien et votre affection dans ces moments difficiles.

En présentant des messages de condoléances, vous vous associez également à la douleur des personnes endeuillées. Si vous connaissiez le défunt, vous montrez ainsi votre attachement à celui-ci. Vous démontrez à son entourage qu’ils n’ont aucune raison de se sentir seuls dans cette épreuve, car vous êtes à leur côté. Les gens endeuillés ont en effet souvent tendance à se sentir isolés. En leur présentant vos condoléances, vous allez les réconforter.

Comment présenter ses condoléances ?

S’adresser à une personne endeuillée demande une souplesse. Vous devez bien choisir vos mots pour éviter de la chagriner encore plus. À travers le message que vous lui apportez, vous pouvez lui faire savoir que vous êtes là pour elle et que vous vous souciez d’elle. Certaines phrases sont courantes dans une telle situation, comme « Je suis désolé pour votre perte », « Je m’associe à votre douleur », etc. Vous devez rappeler à vos interlocuteurs que vous êtes là pour eux à tout moment.

Vous pouvez cependant adresser des messages de condoléances personnalisés, surtout si le défunt était une connaissance. Vous pouvez, outre les phrases de condoléances classiques, raconter quelques bons souvenirs avec la personne décédée. Cela aidera d’une certaine manière à alléger le stress, la douleur et la pression auxquels la famille du défunt est confrontée. Montrez aux proches que vous les soutenez et que vous êtes là si besoin.

Généralement, on présente ses condoléances lors de la veillée funéraire. D’autres attendent la levée du corps pour exprimer leur peine et leur soutien à la famille du défunt. Si toutefois, celui-ci était proche de vous, téléphonez immédiatement à la famille lorsque vous venez d’apprendre le décès. Vous pourrez par la suite programmer une petite visite à la famille à un moment approprié. Pour les relations moins intimes, comme des relations de travail, vous pouvez présenter une lettre de condoléances à la famille du défunt ou bien une carte de deuil.

Présenter ses condoléances : quelles erreurs à éviter ?

Il arrive souvent que l’on dise des choses qu’il ne faudrait pas dire à une personne en deuil. Cette dernière traverse déjà une période difficile, il est ainsi inutile d’alourdir encore plus sa peine. Il est primordial de lui faire sentir à travers vos mots votre compassion. Faites-lui savoir dans votre texte de condoléances que vous êtes conscient qu’elle souffre. Ne minimisez en aucun cas sa douleur.

Tout le monde ne vit pas le deuil de la même manière. Des phrases sous-entendant que vous ressentez ce que la personne endeuillée est en train de vivre ne sont donc pas les bienvenues. À moins que la famille croie en un au-delà, évitez d’y faire allusion lorsque vous présentez vos condoléances. Faites attention aux mots que vous prononcez, car ceux-ci peuvent faire penser à une personne en deuil qu’elle est seule dans sa douleur. Accordez-lui du temps pour faire son deuil, mais montrez-lui toujours que vous êtes à ses côtés si elle a besoin d’appui et de réconfort. Ne la bousculez surtout pas en la forçant à passer à autre chose. Le deuil nécessite en effet du temps et beaucoup de patience de la part de l’entourage.

Plan du site