Organiser les funérailles de votre défunt à Uccle : le transport du défunt

funérailles

Publié le : 25 avril 202210 mins de lecture

Les pompes funèbres sont mandatées pour le transport ou la mise en bière du défunt. Dans le secteur, il existe plusieurs prestataires avec des conditions et des offres différentes. Il faudra alors veiller à comparer les prestations, mais également à connaître les règlementations et restrictions.

Comment se déroule le transport avant mise en bière ?

La nécessité de transporter le corps dépend du lieu du décès. Ce transport, appelé également pré-enterrement, est effectué par le service funéraire dans un véhicule équipé d’un réfrigérateur. Ce service peut durer un maximum de 2 jours. En France, le transport privé du défunt n’est pas autorisé. Le corps doit être transporté dans un corbillard. Cela se fait à la demande de la famille ou de la personne responsable du foyer et, dans certains cas, à la demande de la police. Le corps est généralement porté par deux porteurs. L’identification se fait au moyen d’un anneau d’identification qui est placé sur le corps à l’hôpital ou à l’entreprise de pompes funèbres. Le croque-mort place ensuite le corps dans la housse mortuaire et le place sur le brancard. Les piles sont placées dans un corbillard spécial équipé d’un réfrigérateur. Si nécessaire, les vêtements et les effets personnels du défunt sont catalogués et emportés avec lui. Une fois le corps arrivé à destination, des dispositions sont prises pour son entretien, son enterrement et sa cérémonie, conformément aux souhaits des proches. Le corps est ensuite placé dans un salon funéraire ou dans un crématorium. Si les proches du défunt ont besoin d’un transport pour se rendre aux funérailles à Uccle, ils doivent le payer eux-mêmes. Si le transport du défunt est organisé par un organisme public ou privé, les frais sont pris en charge par les proches ou par l’organisme selon les règles fixées par ce dernier. Le défunt peut être placé sur une table gelée ou dans un cercueil ressemblant à un lit.

Quelles sont les procédures de transport après mise en bière ?

Si l’urne est placée en dehors de la ville, les pompes funèbres feront en sorte que la police ou les autorités similaires mettent l’urne sous scellés. Depuis plus de 10 ans, l’intervention des autorités n’est requise que si les proches du défunt ne sont pas présents lors du dépôt de l’urne. Le coût de la présence policière varie d’une ville à l’autre. Contrairement à la croyance populaire, le déplacement de la police au commissariat n’est pas gratuit. La municipalité ne perçoit qu’une redevance unique pour les enterrements en l’absence de proches, et uniquement en cas de crémation. Cette assurance est souscrite du vivant du défunt et vous permet de planifier et/ou d’organiser financièrement les funérailles à Uccle. Dans le cas d’une assurance forfaitaire, un montant forfaitaire des primes payées après le décès du titulaire de la police est versé aux bénéficiaires désignés, tels que la compagnie d’assurance, les héritiers et les autres membres de la famille. Ce fonds est normalement utilisé pour payer les frais d’obsèques de l’assuré. Dans le cas d’un contrat obsèques, le contrat couvre le financement et l’organisation des funérailles. Le contrat doit indiquer clairement les services qui sont couverts et ceux qui ne le sont pas. Vous devez contacter la compagnie d’assurance et le service funéraire dans les plus brefs délais pour organiser les funérailles.

Comment le corps est-il transporté par voie aérienne ?

Si le corps est transporté par avion de la France vers un autre pays ou d’un autre pays vers la France, vous devez bien entendu respecter les règles en vigueur dans ce pays. Chaque pays a ses propres règles pour le rapatriement des dépouilles mortelles. Dans la plupart des cas, les règles locales exigent l’utilisation d’un cercueil scellé. Dans quelques contrées, il peut aussi être obligatoire d’avoir un cercueil fermé. L’autorisation est donnée par la municipalité où le cercueil est scellé. Pour le transport aérien, le cercueil doit être remis à l’aéroport la veille du départ. Un certain temps est nécessaire pour le dédouanement. En cas de transport aérien, vous devez donc attendre au moins deux jours. Lorsque le cercueil arrive à destination, l’entreprise de pompes funèbres locale organise le transport de l’aéroport à la destination. Les aéroports les plus éloignés du lieu d’inhumation entraîneront des frais supplémentaires. Veuillez noter que les fleurs, y compris les fleurs artificielles, ne doivent pas être transportées avec le cercueil. Le transport vers les lieux éloignés doit se faire par voie aérienne. Cependant, le transport routier est une alternative viable en Europe. Le corps est transporté du lieu d’enterrement au lieu de votre choix. Que vous transportiez le corps en France ou dans un autre pays, vous devez prendre en compte les petits et grands frais que cela implique. Ces frais peuvent être payés par vous et la famille du défunt ou par la compagnie d’assurance qui rapatrie le défunt.

Comment planifier vos dépenses funéraires ?

Dans la majorité des cas, vous serez couvert par une assurance funéraire, mais vous n’êtes pas obligé de l’être. Il existe deux types d’assurance. La plus courante est l’assurance-vie, qui verse une somme forfaitaire aux membres de la famille ou au funérarium pour couvrir les frais d’obsèques. Le bénéficiaire doit utiliser le montant forfaitaire pour payer les funérailles. Si le capital dépasse les frais d’obsèques, l’entrepreneur de pompes funèbres doit verser le solde au bénéficiaire secondaire ou, à défaut, à la succession de l’assuré. Il existe également des polices d’assurance prépayées couvrant les chambres funéraires et le fonds d’assurance funéraire. Cela s’applique tant aux assurances gérées par la compagnie d’assurance qu’aux services funéraires fournis par les entreprises de pompes funèbres. Ils doivent inclure des informations sur les biens et services qu’ils promettent de fournir et des informations sur les biens et services funéraires non couverts par l’assurance. Les entreprises de pompes funèbres temporaires ne pourront plus proposer de plan standard, mais seront désormais limitées aux plans individuels. Ces derniers peuvent faire l’objet d’abus et il convient d’être prudent, mais vous pouvez également ouvrir un compte d’épargne ou un compte bancaire uniquement pour financer les obsèques. Les frais d’obsèques peuvent être déduits même si le compte du défunt est gelé. Cela signifie que l’argent peut être versé à tout moment et que vous et vos héritiers êtes libres de choisir le prestataire de pompes funèbres.

Quelles sont les restrictions à savoir ?

Si ces restrictions s’appliquent à l’environnement, elles s’appliquent également aux défunts. Tout ne peut pas être fait pour des funérailles et vos souhaits doivent suivre des règles différentes. Le Code civil est très clair sur ce point. L’article 16 stipule que “la dignité et la valeur de la personne, quelle qu’elle soit, ne doivent pas être violées. Cette règle s’applique aussi bien aux vivants qu’aux morts, aux cadavres qu’aux cendres. Il était impossible de placer les corps dans différents endroits, comme ce fut le cas pour la famille royale française : le corps momifié était placé dans une tombe, le cœur dans un monastère, les intestins dans un autre, etc. Les corps des animaux domestiques ne pouvaient plus être détruits. D’autres procédés, tels que la cryoconservation et la kératoplastie, sont strictement interdits pour des raisons hygiéniques et éthiques. Il est possible de faire appel à des sociétés étrangères, mais il existe plusieurs obstacles. Toutefois, les règles doivent être contrôlées afin de garantir que les questions d’hygiène sont prises en compte. Le maire approuvera également toutes les demandes avant la construction d’une tombe afin d’éviter une surcharge de demandes. Cela s’applique également à l’organisation des obsèques et au déroulement des cérémonies funéraires. Il est donc recommandé de rédiger les instructions finales avec l’aide d’un géomètre, d’un notaire ou d’une entreprise de pompes funèbres.

Plan du site